Nikon Metrology NV | Europe
Changer la langue
Bienvenue chez Nikon Metrology, veuillez sélectionner votre région et votre langue.
 
 
 
Demande d'informations
 

Tissus/textiles

nikon metrology industry material fabrics textiles

L’industrie des tissus et des textiles est l’une des plus anciennes au monde et, avec les innovations modernes et l’apparitions des polymères renforcés par des fibres (FRP) offrant un large potentiel de techniques innovantes grâce à leur légèreté, la vérification de la qualité de fabrication revêt une importance capitale car elle a un impact direct sur les propriétés mécaniques des matériaux et le comportement structurel de leurs constituants

Les défauts les plus courants que l’on peut trouver sont les suivants : densité linéaire irrégulière, variation du titrage, grosseurs, neps et ruptures de fils lors du filage. De plus, de nombreux matériaux, tels que le papier, sont revêtus d’un produit de finition tel que le kaolin et sa consistance nécessite des inspections et un contrôle de la qualité.

L’évaluation de la qualité des matériaux construits en utilisant des FRP est fondamentale, en particulier pour la vérification de l’orientation des fibres post-fabrication. Il existe de nombreuses méthodes d'inspection, parmi lesquelles l’analyse aux rayons X qui est très avantageuse. La tomographie par ordinateur, ou CT, est utilisée pour évaluer les modes de fracture après des tests mécaniques réalisés à la fois sous des forces de traction, de compression et de torsion et sous des charges de pression interne. La détection des dommages dans les tuyaux en composites tressés est généralement effectuée en utilisant des émissions acoustiques.

Sur les lignes de production, l’évaluation de produits textiles plus traditionnels (vêtements, tapis, vêtements médicaux, etc.) est importante pour détecter les erreurs d'inspection humaine liées à la fatigue. On utilise des appareils optiques pour détecter la densité des duites et localiser les défauts du tissu à l’aide de lasers qui rebondissent sur le fil. Une image en une dimension est ensuite envoyée à un logiciel informatique qui permet d’observer les défauts.

Alternativement, il est possible de prendre des échantillons puis de les étudier en laboratoire et de les analyser à l’échelle macroscopique pour y détecter les défauts et les problèmes de cohérence de production en utilisant un stéréomicroscope, ou à l’échelle microscopique en utilisant un microscope à lumière incidente.

Instruments essentiels: Eclipse 50i pol, LV100 pol, Série LV et stéréomicroscopes.

Mots clés: polymères renforcés par des fibres (FRP), orientation des fibres, modes de fracture, densité des duites, stéréomicroscope, rayons X, émissions acoustiques, tomographie par ordinateur (CT), analyse optique.

 

 
Produits associés